IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 Confucius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Confucius   Sam 22 Nov - 12:46

Confucius, en chinois Kongfuzi, est né en Chine en 551 et mort en 479 avant J-C, fondateur du confucianisme, a été l’un des plus influents penseurs de l’histoire chinoise.
L’enseignement de Confucius est basé sur la morale et contient beaucoup de règles de vie. C'est un philosophe traditionaliste. Il a énoncé la loi de bienveillance et de compassion: "Ne faites pas à autrui ce que vous ne voulez pas qu'on vous fasse".
Confucius est né dans une famille noble. Son père, gouverneur de la province de Lu, meurt trois ans après sa naissance. Confucius reçoit toutefois une éducation de haut niveau, notamment les traditions culturelles de la dynastie Chou.
Il voyage et dispense son enseignement à un groupe de disciples. Il est rapidement réputé comme un homme de grande érudition et de caractère, profondément respectueux des idéaux de la tradition.
A cinquante ans, Confucius est nommé magistrat et passe les dernières années de sa vie à rédiger La pensée de Confucius :
Confucius déplore le désordre et l’absence de considérations éthiques, et préconise de renouer avec les principes et préceptes des sages de l’Antiquité, en initiant ses élèves aux auteurs anciens de la littérature chinoise. Il accordait également un rôle capital à la musique. Attachant une grande valeur au pouvoir de l’exemple, il soutenait que les gouvernants doivent mener une vie exemplaire, pour entraîner les citoyens à suivre leur exemple, l’Etat ne pouvant alors que connaître la prospérité et le bonheur.
Confucius considérait que l’homme doit se conduire sur la base de cinq vertus : la bonté, la droiture, la bienséance, la sagesse et la loyauté. Le respect des parents, de la vie et de la mort était également un de ses concepts clés.
Confucius n'a pas écrit lui-même son enseignement, mais celui-ci a été transmis par ses disciples. On considère que les "Cinq livres " en forment l'essentiel.
Confucius a été reconnu de son vivant comme un grand penseur moraliste et, par la suite, comme un être surnaturel. Vers 371 et jusque 289 avant J-C, le philosophe Mengzi, dit Mencius, se penche sur les pensées confucianistes et y ajoute une dimension mystique religieuse. Pendant la dynastie des Han (206 avant J-C - 220 après J-C), le confucianisme est devenu la philosophie officielle de l'Etat. Il se transforme en une religion fondée sur une sorte de culte du héros et des ancêtres.

Le confucianisme a influencé l'attitude des Chinois face à la vie, fixé les modes de vie et les normes des valeurs sociales et fourni les fondements intellectuels des théories et institutions politiques chinoises. Il s'est répandu de la Chine en Corée, puis au Japon et au Viêt Nam, devenant ainsi une composante essentielle de la culture extrême orientale.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
 
Confucius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: CULTURE :: SPIRITUALITE / PHILOSOPHIE / SOCIETE-
Sauter vers: