IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 YENNAYER assegwas amegaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: YENNAYER assegwas amegaz   Mar 30 Déc - 15:27

Pour YENNAYER Nedjima Plantade propose une hypothèse différente, dîte " andalouse ". Le calendrier julien serait arrivé en Afrique du Nord au cours du Moyen Âge : à cette époque, les Berbères sont en contact avec des textes d’agronomes espagnols, principalement andalous.

On est bien en peine lorsqu’il s’agit de parler de Yennayer. " On ne sait ni les origines de cette fête, ni la façon dont elle a été intégrée en Afrique du Nord ", précise l'anthropologue Nedjima Plantade. Le nouvel an berbère, actuellement célébré le 12 janvier correspond au calendrier Julien.

Yennayar vient de Janiarius, qui a donné son nom au mois de janvier. Jusqu’au Ier siècle avant Jésus-Christ, les Romains faisaient commencer l’année en mars. Jules César a ensuite procédé à une réforme à l’origine de notre calendrier julien. César appartenait à une famille réputée, la gens Julia, d’où le nom. Problème, le nouveau découpage donne une année de 11 mois auxquels on ajoute 28 jours. En fait, ce système ne coincide pas avec le rythme solaire. Cela n’était pas du tout pratique pour les agriculteurs.

Pour trouve une solution au décalage entre l’année sur le papier et l’année réelle, il faut attendre 1582. Le chef Grégoire XIII élabore alors un calendrier qui porte son nom, celui que nous utilisons. Bien sûr, tout le monde ne suit pas les conseils du souverain pontife : c’est le cas des orthodoxes qui décident de garder le calendrier julien.
Et les Berbères dans tout ça ? En fait, en Afrique du Nord on ignore totalement la réforme grégorienne, du moins jusqu’au XIXème siècle. Les musulmans ont bien apporté un calendrier lunaire, mais les populations restent relativement insensibles à ce mode de calcul lunaire.

L’hypothèse andalouse
Maintenant que nous avons identifié l’origine du calendrier berbère, il faut essayer de comprendre comment le calendrier julien de César s’est retrouvé en Afrique du Nord. Et là, les choses sont compliquées. Il existe deux hypothèses, plus celle de Nedjima Plantade.

La première théorie consiste à dire que la conquête romaine de l’Afrique du Norda entraîné une latinisation du nom des mois. Mais cette explication est simpliste et ne tient pas debout. " En Afrique du Nord on n’a absolument pas de traces de cette transmission ", explique Plantade. Autrement dit, aucun document ne vient confirmer cela.

Une autre explication a été avancée dans les années 50 par l’ethnologue Jean Servier. Puisque le calendrier julien est là et qu’il n’est pas arrivé par le biais de la latinisation, il aurait pu être transmis par un autre biais, d’autant que les noms latins étaient connus partout. Cette hypothèse dîte " copte ", penche vers une origine égyptienne des mois. Il existait d’ailleurs une continuité entre Berbères et Égyptiens. Ces derniers divisaient l’année en 12 périodes de 30 jours et y ajoutaient 5 jours supplémentaire. L’année commence avec août-septembre avec les crues du Nil. Chaque mois porte un nom de divinité égyptienne. L’ennui avec cette hypothèse, c’est qu’on n’a pas de traces de ces noms chez les Berbères.


Pour finir, pourquoi sera t-on en 2959 le 12 janvier 2009 ? Il s’agit en fait d’un repère fixé de manière rétroactive par l’Académie berbère dans les années 70. A l"époque, le but était d’établir un lien avec l’Égypte antique. Il y a 2659 ans, donc en 950 avant Jésus Christ, un Berbère est montée sur le trône égyptien. Shéshonq Ier (Cecnaq en berbère) inaugure la XXIIème dynastie, issue d’une famille venue de Bubastis. Il s’agit donc d’un choix récent, symbolique.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: YENNAYER assegwas amegaz   Mar 30 Déc - 15:38

Yennayer : Une fête ancestrale
Par Tyfawt Ait Lotha Amghar

Au Maroc on célébre Yennayer, ou l'année agricole. D'où vient cette fête ? Quelle est son origine ?

La célébration de Yennayer est une fête nord-africaine. Elle est célébrée non seulement au Maroc, mais aussi en Algérie, en Tunisie, dans la région de Siwa en Egypte, au Mali, au Niger, en Mauritanie, en Libye, aux îles canaries et dans tous les pays européens, où se trouve une communauté nord-africaine.

Mais quelle est donc cette date, qui fédère autour d'elle un aussi grand nombre de personnes? Son origine est lointaine, elle est liée à l'histoire du pharaon Chéchong premier. Cedernier a régné sur l'Egypte en 950 avant Jésus Christ.

Qui est ce roi dont parle la bible ? Les égyptologues le désignent comme faisant partie d'une dynastie étrangère.

En effet Chéchong avant d'être sacré pharaon de la 22 dynastie, était un puissant roi amazigh, qui régnait sur toute l'Afrique du nord. Après sa victoire contre les Egyptiens, et pour fêter dignement sa victoire, il distribue des terres aux paysans, d'où l'année agricole, et pour marquer son règne, il décrète un nouvel an, en créant un nouveau calendrier. C'est ainsi que les nord-africains célébrèrent leur premier Yennayer.

L'étymologie du mot Yennayer, est décomposé comme suit Yen- n'-Ayer. Yen veut dire en amazigh premier et ayer la lune du premier mois. L'année débute le 12 janvier avec les premières chutes de neiges.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: YENNAYER assegwas amegaz   Mar 30 Déc - 15:40

Quand les Médéens fêtent Yennayer

A Médéa, l’avènement du nouvel An Amazigh est célébré le 12 du mois de janvier avec faste et ferveur à l’instar des autres régions du pays telles que la Kabylie, les Aurès, le Hoggar et Tlemcen où cette tradition séculaire est vécue comme un grand moment de communion et de prière.
"Yennayer" ou "El-Aam", selon les appellations empruntées à chaque culture locale, reste pour bon nombre de médéens le témoin vivant du lointain,mais indélébile, passage de la civilisation numide dans la région. Médéa garde, à ce titre, les traces de ce passage à travers les innombrables vestiges historiques, us et coutumes, ainsi que des noms de villages et hameaux, à consonances berbères qui font partie, aujourd’hui, du patrimoine populaire local.

La similitude entre les différentes manifestations "folkloriques" et veillées organisées à Médéa ou dans tout autre région du pays, illustre parfaitement ce lien profond qui unit l’ensemble de ces cultures populaires.

Algérie Presse Service.

Au delà de l’aspect "mystique" qui caractérise souvent ce genre de ''cérémonial social'', principalement au sein des confréries religieuses disséminées à travers les différentes régions de la wilaya, "El-Aam" se distingue, néanmoins, en milieu citadin, par ses aspects gastronomiques, symbolisés par des plats traditionnels à base de viande de poulet et de pâtes confectionnées à la maison, dont la préparation varie d’une région à une autre, les plus prisés restent, sans conteste, le ''couscous''
et la "chakhchoukha". Des plats accompagnés, d’habitude, de gâteaux traditionnels, dont les "Maareks" (crêpes à base de semoule), ou encore, "Rfiss", mélange de galettes de pain de semoule et de dattes, sont servis accompagnés de café et de thé à la menthe durant toute la durée de la fête.

La célébration de "Yennayer" donne lieu, à Médéa, à une sorte de rituel que les populations pratiquent depuis des lustres. Il s’agit, en l’occurrence,du "baptême" des enfants en bas âge. Le cérémonial en question consiste à regrouper l’ensemble de la fratrie au milieu d’une chambre et de déverser sur leur tête le contenu d’une bourse, en tissu, remplie de treize fruits secs et friandises, communément appelé "treize"
ou "Djhaaz". Ce rituel est synonyme, selon la tradition orale locale, de vœux de richesse et de prospérité. D’autres familles profitent du nouvel An Amazigh pour fêter la première coupe de cheveux du benjamin de la famille.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: YENNAYER assegwas amegaz   Lun 12 Jan - 14:14

Assegwas amegaz

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: YENNAYER assegwas amegaz   Mer 12 Jan - 18:09

YENNAYER 2961
assegwas amegaz

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YENNAYER assegwas amegaz   Aujourd'hui à 8:46

Revenir en haut Aller en bas
 
YENNAYER assegwas amegaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: CULTURE :: SPIRITUALITE / PHILOSOPHIE / SOCIETE-
Sauter vers: