IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 José Marti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: José Marti   Dim 26 Déc - 14:17

ARABE

Sans pompe vaine ô Arabe ! Je salue
Ta liberté, ta tente et ton cheval.
Comme l`on voit de la mer les sommets
De la terre, ainsi je vois dans ma mémoire
Mes instants de bonheur ; ce furent seulement
Ceux- là au cours desquels, seul, à cheval
Je vis 1'aube, évitai le danger, franchis les monts,
Et au retour, comme toi, farouche et heureux
Ayant lâché la bride, assoiffé je vidai
Une écuelle de lait odorant.

Les hommes, mon cher Maure,
Valent moins que l'arbre qui abrite
Le riche comme le pauvre, ils valent moins
Que le dos impérial de ton cheval.
Oh, le vers ne vient plus ainsi qu'il le faisait
Tel un collier de roses, ou bien à la façon
Du chevalier à la belle épée
Le corps tout entier revêtu de lumière :
Il vient comme le boeuf, vieilli et fatigué
De traîner le timon sur une terre sèche.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: José Marti   Dim 26 Déc - 14:24

Né le 28 janvier 1853 à La Havane, de parents espa­gnols, mère créole et père sergent, de condition mo­deste, José Marti meurt dans la lutte contre l'occu­pant espagnol, tué le 19 mai 1895 en combattant le colo­nisateur espagnol. Pour Cuba, José Marti est le Libérateur par excellence et poète, orateur, écrivain à la fois. Dès l'âge de 15 ans, il s'engage dans la lutte anti-coloniale et fonde un journal nationaliste. Il est arrêté pour trahison et condamné à six ans de travaux forcés un an plus tard. Libéré six mois plus tard et assigné à résidence, il fut déporté en Espagne durant quatre années. Son exil se poursuivit entre la France et le Mexique. Une amnistie des prisonniers politiques lui permet de revenir à Cuba, où il fut de nouveau arrêté et de nouveau renvoyé en Espagne. Il s'installe à New York, où vivaient de nombreux exilés cubains, et durant les quinze années qui suivirent il se consacra sans relâche à l'activité politique au sein du parti révolutionnaire cubain. Il débarque sur Cuba en 1895, et est tué lors de sa première bataille contre les Espagnols.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: José Marti   Dim 26 Déc - 14:25

SIMPLES VERS

Du tyran ? Du tyran

Dis tout, dis plus encore ! Et cloue

D'une main esclave en furie

Le Tyran à son infamie.

De l'erreur ? De l'erreur

Dis le repaire, les sentiers

Obscurs : dis tout ce que tu peux

Et du tyran et de l'erreur.

De la femme ? Ah ! de sa morsure

Tu pourrais bien mourir un jour;

Pourtant, ne ternis pas ta vie

En disant du mal d'une femme !

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: José Marti   Dim 26 Déc - 14:28

D'ENTRE LES HOMMES

D'entre les hommes, on revient tout souillé
Comme les paysans du pressoir malodorant
Où ils écrasent les raisins généreux.
Que tremblent ceux qui aiment, qu'à coups de poing
Cruels, comme aux gens honnêtes, les bandits
Les blesseront au vif de leur âme affolée !
Et traqué, comme une bête, l´on ne se laissera
Tomber à plat ventre que sur son lit de lumière !

Le barbare romain jetait aux tigres
Les fidèles du Christ : - et c'est aux hommes
Qu'aujourd'hui on jette les nouveaux martyrs !

Car comme la graine croit pour donner l'arbre
Vigoureux, et une frondaison superbe, et fructifie,
L'âme aimante qui, sans se donner se meurt
Ne trouvera ni air, ni terre, lumière, ni emploi.
Pour éclairer la terre le soleil resplendit :
La graine commence par donner un doux fruit,
Et maintenant, ou après, ou un jour, l'âme
Trouvera le plaisir d'aimer sans en rougir.
Moi j'ai déjà senti, déjà, comme se meut
Libérée du corps, de même qu'un nuage
Dans l'espace divin, l'âme humaine !

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: José Marti   Dim 26 Déc - 14:33

L'Âge d'or fut une revue mensuelle pour les jeunes, de José Martí. Les quatre numéros de L'Âge d'or ont gardé pour certains leur fraîcheur, beauté et vigueur plus d'un siècle après leur création, parlant aux enfants dans une langue universelle.

La première revue vit le jour en juillet 1889 quand Martí se trouvait à New York pour préparer la guerre d'indépendance de Cuba contre le colonialisme espagnol, pendant laquelle il perdra la vie. 4 numéros de la revue seront publiés par Martí.

Les publications de la revue étaient : des contes, essais et poésies qui incarnaient l'idéalisme et l'humanisme de Martí. L'universalité des valeurs humaines est dépeinte à travers un grand spectre de thèmes et d'époques traités dans la revue. L'Âge d'or incitait les jeunes à la recherche de la connaissance, l'amour et la justice.

Les quatre numéros de la revue furent compilés dans un livre du même nom et sont considérés comme des classiques de la littérature cubaine et latino-américaine.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: José Marti   Dim 26 Déc - 14:37

GUANTANAMERA (Version française)

C’était un homme en déroute
c’était un frère s’en doute
Il n’avait ni lien ni place
et sur les routes de l’exil
Sur les sentiers sur les places
il me parlait de sa ville
Guantanamera, (région à Cuba)
guajira (natif de la région), Guantanamera.
Guantanamera,
ma vie Guantanamera.

Là-bas sa maison de misère
Etait plus blanche que le croûton
les rues de sable et de terre
Sentait le rhum et le melon
sur leur jupon de dentelle
Dieu que les femmes étaient belles

Il me reste toute la terre mais
je n’en demandais pas tant
Quand j’ai passer la frontière
il ni avait plus rien devant
J’allais d’escale en escale
loin de ma terre natale.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: José Marti   Dim 26 Déc - 14:41

SEUL LE DESIR

Seul le désir d'un naufragé pourrait
Se comparer à mon désir :
Lointain le ciel et profonde la mer ; [...]
À une âme sans amour, qui dans le tumulte
De visage en visage, s'enquiert en vain
De l'amante attardée, et halète livide.

Je connais, mères sans enfants, la torture
De votre coeur ! je connais le malheureux
Assoiffé, et l'affamé et celui qui porte
Un mort dans ses entrailles ! J'étreins le vent ;
Je supplie á voix haute, désespéré
Je gémis, à l'ombre sourde je demande un baiser :
De moi je ne sais rien. Je m'oublie. Je me réfugie
Dans le désespoir : et entre les bras
De la faim, à tant l'assiette, je m'éveille !

Je sais que des roses
Piétinées á leur mort monte un gémissement ;
Moi j'ai vu l'âme blême qui jaillit
De l'herbe écrasée par le dur sabot
Pareille à une larme ailée : je souffre
De cette douleur de l'eau cristalline
Que le soleil brûlant et dédaigneux dessèche.

Je sais de mortelles nausées et du désir
De vider d'un seul coup son coeur anxieux,
Comme sur la table le buveur fatigué
Renverse la coupe de l'inutile vin.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: José Marti   Dim 26 Déc - 16:09

Admin a écrit:
ARABE


Tel un collier de roses, ou bien à la façon
Du chevalier à la belle épée
Le corps tout entier revêtu de lumière :
Il vient comme le boeuf, vieilli et fatigué
De traîner le timon sur une terre sèche.


Touchée. Pauvre vers.
Merci de toute cette poésie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: José Marti   Aujourd'hui à 22:48

Revenir en haut Aller en bas
 
José Marti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: ARTS et LETTRES :: LITTERATURE / Roman, poésie, essai-
Sauter vers: