IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 Fahrenheit 451 de François Truffaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Fahrenheit 451 de François Truffaut   Jeu 3 Fév - 15:15

Fahrenheit 451est un film de François Truffaut, sorti en 1966.

Dans une société indéfinie, la culture est considérée comme un danger. A ce titre, les livres sont strictement interdits, et leur détention punie par la loi.

Fahrenheit 451 est la température à laquelle le papier s'enflamme et se consume.C'est aussi et surtout le titre du livre de Ray Bradburry, paru aux Etats-Unis en 1943, dont le film de Truffaut est une adaptation.

Illustration d'une société dont l'écrit a été banni, le film n'a pas de générique en toutes lettres : la liste des intervenants est dite en voix off au début du film, procédé que Truffaut a également utilisé dans La Nuit américaine.

Le film de Truffaut, beaucoup moins. Il témoigne d'un certain souci de réalisme dans le mode de vie des gens et dans les petits objets de tous les jours. Aussi Truffaut a-t-il abandonné l'idée des chiens-robots de Bradburry.

La civilisation de Fahrenheit 451 est donc volontairement décrite comme la nôtre, dotée d'un esprit intellectuel et d'un discernement à l'état végétal. Une société désincarnée, comme inhabitée.

Truffaut a réussi à créer une atmosphère de tristesse, d'abrutissement collectif. Le malaise de cette société n'est pas à proprement parler souligné dans le film, mais il est palpable et dérangeant. C'est en cela que Fahrenheit 451 est une réussite.


Source : http://www.classiquesducinema.com/

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
 
Fahrenheit 451 de François Truffaut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: ARTS et LETTRES :: CINEMA / Théâtre-Spectacles-
Sauter vers: