IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 Alger dans le top 10 des ville où ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moula
Fée


Féminin
Age : 31
Localisation : Alger
Qualité : Modératrice
Réputation : 70
Inscrit le : 22/12/2008

MessageSujet: Alger dans le top 10 des ville où ...   Lun 5 Sep - 12:23

Selon le nouveau classement publié par THE ECONOMIST
Alger au top 10 des villes où il ne fait pas bon vivre


Le rapport semestriel publié ce mardi par The Economist Intelligence Unit classe l’Algérie parmi le top 10 des villes où il ne fait surtout pas bon vivre. Parmi les 140 villes étudiées, Alger figure à la 136e place après Tripoli, déclassée à la 135e place, en raison de la grande instabilité que traverse le pays.

Cette enquête d’habitabilité se base sur plus de 30 facteurs qualitatifs et quantitatifs à travers cinq grandes catégories, à savoir la stabilité sociale et politique, l’accès aux soins médicaux de qualité, la culture et l’environnement, l’éducation et les infrastructures. Le classement est calculé sur la base de performances relatives à un certain nombre de points de données externes. Pour les facteurs quantitatifs, les catégories sont compilées et pondérées pour fournir une note globale de 1 à 100 où «1» est considéré comme intolérable et «100» comme idéal. Le classement «habitabilité» estime que toute ville avec un score de moins de «50», ses aspects de la vie sont pour la plupart très limités. Par catégories, Alger est notée à 50 en terme de stabilité, à 33,3 en terme de santé, à 35,2 en terme de culture et environnement, à 25 en terme d’éducation et à 41 en matière d’infrastructures. Ce qui donne une note de 38,7 en terme d’habitabilité globale. La capitale algérienne est ainsi classée parmi les villes où les conditions de vie sont très en deçà de la norme mondiale, voire parmi le top 10 des capitales où il ne fait surtout pas bon vivre. La Libye même en temps de trouble général, sa capitale occupe une meilleure place qu’Alger. L’accès à certains détails de cette étude semestrielle de The Economist Intelligence Unitest payant alors que d’autres données stratégiques sont uniquement soumises aux Etats concernés qui souhaitent s’en procurer l’étude complète. Il existe ainsi un tableau où les cinq catégories citées plus haut, sont fractionnées en un certain nombre d’«indicateurs qualitatifs » calculés sur une échelle d’évaluation de 0 à 4 (intolérable, indésirable, inconfortable, tolérable, acceptable). Nous donnons ici quelques éléments sur les détails des cinq catégories. En matière de stabilité, si l’étude ne prévoit pas une grande menace de conflit militaire interne et troubles civils à Alger, elle révèle par contre la prévalence de la délinquance, de crimes violents à un degré moindre, et la menace de terrorisme. En terme de santé, The Economist juge que la qualité de la prestation des soins publics dans la capitale est médiocre alors que la disponibilité des médicaments reste inconfortable. L’enquête habitabilité évoque également les difficultés culturelles, comme la corruption, la censure et les restrictions sociales et religieuses jugées, les unes que les autres, inquiétantes. Quant à l’accès aux activités sportives et culturelles, le constat n’est point favorable. S’agissant de la troisième catégorie qu’est l’éducation, l’étude qui met les indicateurs généraux de l’éducation publique au «rouge», déplore d’autre part l’absence de l’enseignement privé à Alger et sa mauvaise prestation pour le peu qui existe. Enfin, en matière d’infrastructures, la qualité du transport public et des liaisons de transport régional ou international est jugée catastrophique et la qualité du réseau routier à un degré moindre, voire inconfortable. Quant à la disponibilité des logements, la qualité de la fourniture d’énergie, l’alimentation en eau et des infrastructures de télécommunications si l’étude ne dresse pas un tableau noir, elle n’y trouve pas non plus une situation confortable.

Les villes australiennes et canadiennes, les plus agréables à vivre

Les villes canadiennes et australiennes ont envahi le top 10 des villes les plus agréables à vivre avec sept places. L’Australie a eu non seulement l’honneur d’occuper la première place à travers sa ville Melbourne mais encore la sixième, la huitième et la neuvième place avec Sydney, Perth et Adélaïde. Les villes canadiennes Vancouver, Toronto et Calgary occupent respectivement la troisième, la quatrième et la cinquième place du haut du classement. La troisième place a été réservée à la capitale autrichienne Vienne, la septième à la ville finlandaise Helsinki et la dixième à Auckland la capitale de la Nouvelle-Zélande. La dernière place du classement est occupée par la ville zimbabwéenne, Harare. Paris figure par contre à la 16e place, Tokyo à la 18e place, Londres à la 53e place et la ville la mieux classée des Etats-Unis, à savoir Honolulu, occupe la 26e place. Pour rappel, l’Economist Intelligence Unit (EIU) est une filiale du groupe anglais The Economist spécialisé dans la vente de publications et services et dispose de plusieurs magazines hebdomadaires spécialisés dans l’économie et les finances. L’EIU qui a le statut d’un organe indépendant est considéré comme la principale source d’informations de la recherche économique, des affaires, de prévisions et d’analyses.

Mehdi Mehenni- Le soir d'Algérie (03/09/2011)


________________________________________________________________________

Le sage peut, sans faillir, changer de positions avec les saisons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Alger dans le top 10 des ville où ...   Lun 5 Sep - 12:42

Ouf ! Ca confirme que je ne suis pas paranoïaque. En fait gouvernants et société, se sont alliés pour s'acharner à rendre la vie impossible, dans ce qui est pourtant, un don de Dieu.
Dernière déception, la clochardisation du site de Sidi-Fredj, livré à la saleté, le délabrement et le comportement voyou.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Alger dans le top 10 des ville où ...   Lun 5 Sep - 14:36

Mais pour les voyous il fait bon vivre à Alger, on leur donne même un logement s'ils font de la casse, alors que les honnêtes gens continuent de croupir dans leurs taudis, chez leurs parents ou de location en location.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alger dans le top 10 des ville où ...   Aujourd'hui à 8:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Alger dans le top 10 des ville où ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: CULTURE :: SPIRITUALITE / PHILOSOPHIE / SOCIETE-
Sauter vers: