IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 Leçons De Vie et Moralités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Leçons De Vie et Moralités   Lun 3 Nov - 17:42

Ce fil est réservé aux leçons de vies, de petites histoires avec plein de moralités, postez y tout ce qui vous tombe sous la main !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Lun 3 Nov - 17:51

LE ROI ET SES 4 ÉPOUSES

Il était une fois un roi qui avait 4 épouses. La 4e était celle qu'il aimait et choyait le plus.

Il aimait aussi sa 3e femme, et s'affichait avec elle dans les royaumes voisins, tout en craignant qu'elle ne le quitte pour quelqu'un d'autre.

La 2e femme était toujours plaisante, patiente et pleine d'égard. Il l'aimait aussi beaucoup. Elle était toujours là en cas de problème.

Quant à sa 1ère femme, le roi l’ignorait totalement, même si elle l’aimait profondément.

Un jour, le roi tombe malade et se meurt. Il se rend alors compte que malgré sa vie de luxe et ses 4
femmes, il va bientôt se retrouver tout seul. Il appelle sa 4e femme :

"Toi que j'ai aimée par dessus tout, que j'ai parée des habits les plus précieux, veux-tu me suivre maintenant que je me meurt ?"

"Pas question", réplique-t-elle, avant de s’en aller.

Le roi reçoit sa réponse comme un coup de poignard au cœur et profondément attristé, il se tourne vers sa 3e femme:

"Toi que j'ai aimée toute ma vie, veux-tu me suivre maintenant que je me meure ?"

“Non ! répond-elle, la vie est trop belle! J'en profiterai pour me remarier."

Le roi sent tout à coup son cœur flancher et se glacer. Il pose alors la même question à sa 2e femme:

"Tu as toujours été là quand j'ai eu besoin de toi. Veux-tu me suivre maintenant que je me meurt ?"

"Désolée, dit-elle, tout ce que je puis faire c'est t'accompagner jusqu’à ta tombe."

Anéanti, le roi entend alors une voix : “Moi je viens avec toi et te suivrai où que tu ailles”. Il lève les yeux et aperçoit sa 1e femme, qui n’a plus que la peau sur les os.

Profondément attristé par ce spectacle, le roi regrette de ne pas l’avoir mieux traitée en temps voulu.

Nous aussi, avons 4 femmes dans la vie:

***La 4e c'est notre corps: malgré tout le temps, l'énergie que nous lui consacrons, nous finirons par la laisser derrière nous.

*** La 3e, ce sont nos biens matériels, notre statut, notre argent: ils passeront à d'autres.

*** La 2e, ce sont la famille et les amis. Malgré leur fidélité, ils ne pourront au mieux que nous accompagner à notre dernière demeure.

*** La 1e enfin, c'est notre âme, si souvent négligée. Et pourtant, c'est la seule qui nous accompagnera où que nous allions.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Lun 3 Nov - 21:56

Merci Dina pour ce sujet et cette premiere contribution.
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mar 4 Nov - 18:35

La Valeur du Temps !

Pour apprendre la valeur d'une année, demande à l'étudiant qui a raté un examen.

Pour apprendre la valeur d'un mois, demande à la mère qui a mis au monde un enfant trop tôt.

Pour apprendre la valeur d'une semaine,demande à l'éditeur d'un journal hebdomadaire.

Pour apprendre la valeur d'une heure,demande aux amoureux qui attendent de se revoir.

Pour apprendre la valeur d'une minute,demande à celui qui a raté son train,son bus ou son avion.

Pour apprendre la valeur d'une seconde,demande à celui qui a perdu quelqu'un dans un accident.

Pour apprendre la valeur d'une milliseconde, demande à celui qui a gagné une médaille d'argent au olympique.



Le temps n' attend personne.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 5 Nov - 10:50

La vie


La vie est une chance...... saisis-la.
La vie est beauté........... admire-la.
La vie est béatitude....... savoure-la.
La vie est un rêve........... fais-en une réalité.
La vie est un défi............ fais-lui face.
La vie est un devoir........ accomplis-le.
La vie est un jeu............. joue-le.
La vie est précieuse......... prends-en soin.
La vie est une richesse...... conserve-la.
La vie est amour............... jouis-en.
La vie est un mystère....... perce-le.
La vie est promesse.......... remplis-la.
La vie est tristesse............ surmonte-la.
La vie est un hymne........... chante-le.
La vie est un combat.......... accepte-le.
La vie est une tragédie........ prends-la à bras-le-corps.
La vie est une aventure....... ose-la.
La vie est bonheur.............. mérite-le.
La vie est la vie.................. défends-la.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Jeu 6 Nov - 21:23

" L'honnêteté coûte des soins
Et veut un peu de complaisance
Mais tôt ou tard elle a sa récompense
Et souvent dans le temps qu'on y pense le moins "

Moralité de Charles PERRAULT
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Ven 7 Nov - 13:27

HOMME DE COULEUR

Quand je suis né , j’étais Noir
Quand j’ai grandi , j’étais Noir
Quand j’ai peur , je suis Noir
Quand je vais au Soleil , je suis Noir
Quand je suis malade , je suis Noir
Tandis que Toi "Homme Blanc"
Quand tu es né , tu étais Rose
Quand tu as grandi , tu es devenu Blanc
Quand tu vas au Soleil , tu deviens Rouge
Quand tu as froid , tu deviens Bleu
Quand tu as peur , tu deviens Vert
Quand tu es malade , tu deviens Jaune
Et après ça
Tu as le toupet de m’appeler "Homme de Couleur"?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Ven 7 Nov - 21:18

Celui qui se reproche quelque chose se sent toujours visé :

On raconte qu’un homme vint à Sulaymân fils de Dâoud - que le salut leur soit accordé sur notre prière- et lui confia:
-« Ô Messager de Dieu, j’ai des voisins qui me volent mes oies. »
Sulaymân appela alors tous les fidèles à la prière ; ensuite il les exhorta, disant :
-« Ô croyants, l’un d’entre vous vole les oies de son voisin, puis il entre dans ce lieu de recueillement avec les plumes sur la tête. »
Un homme porta sa main à sa tête ; Sulaymân dit alors :
-« Voici votre homme, saisissez-le. »

AL DAMIRI
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Ven 7 Nov - 22:43


7 préceptes capitaux


1 - Aie le sens du devoir et de tes responsabilités.

2 - Ne fais pas le mal et rends le bien qu'on te fait.

3 - Prends les choses telles qu'elles sont.

4 - Suis ta propre route et sache ce que tu veux.

5 - Ne compte que sur toi-même et fais ce que tu peux.

6 - Arme-toi de courage.

7 - Ne perds pas confiance et tu seras content de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Ven 7 Nov - 23:25

Le renard et le tambour.

C’est l’exemple de celui qui exalte une chose mais, une fois qu’il l’a saisie et examinée, il la dédaigne.

On raconte qu’un renard passait dans un bosquet où pendait un tambour, accroché à un arbre. A chaque fois que le vent soufflait dans les branches, celles-ci remuaient et venaient frapper le tambour, et cela produisait un grand vacarme.
Attiré par ce grand bruit, le renard se dirigea vers le tambour ; arrivé près de lui, il le trouva gros et fut persuadé qu’il contenait beaucoup de bonne viande à manger.
Il le manipula jusqu'à ce qu’il l’eût fendu et cassé en plusieurs morceaux le rendant inutilisable, et il s’aperçut qu’il était vide .
Alors le renard dit avec dédain :
-« Cela me dépasse. Je me demande finalement si les choses les plus viles n’ont pas la sonorité la plus belle et l’ossature la plus volumineuse ! »


IBN EL MOUQAFA3 Kalila oua Dimna
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Lun 10 Nov - 19:29



Ecouter c'est......


Ecouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu'un... C'est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps:

Tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là... Pas étonnant si la meilleure façon pour une personne de se révéler à elle-même, c'est d'être écoutée par une autre!

Ecouter, c'est commencer par se taire... Avez-vous remarqué comment les "dialogues" sont remplis d'expression du genre:
"C'est comme moi quand..." ou bien "Ça me rappelle ce qui m'est arrivé..." Bien souvent, ce que l'autre dit n'est qu'une occasion de parler de soi. Écouter, c'est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif ...

Ecouter, c'est vraiment laisser tomber tout ce qui nous occupe pour donner tout son temps à l'autre. C'est comme une promenade avec un ami: marcher à son pas, proche mais sans gêner, se laisser conduire par lui, s'arrêter avec lui, repartir avec lui, pour rien, pour lui.

Ecouter, ce n'est pas de chercher à répondre à l'autre, sachant qu'il a en lui-même les réponses à ses propres questions. C'est refuser de penser à la place de l'autre, de lui donner des conseils et même de vouloir le comprendre.

Ecouter, c'est accueillir l'autre avec reconnaissance tel qu'il se définit lui-même, sans se substituer à lui pour dire ce qu'il doit être. C'est être ouvert à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, laissant à l'autre le temps et l'espace de trouver la voie qui est la sienne.

Ecouter, ce n'est pas vouloir que quelqu'un soit comme ceci ou comme cela, c'est apprendre à découvrir ses qualités qui sont en lui spécifiques. Être attentif à quelqu'un qui souffre, ce n'est pas de donner une solution ou une explication à sa souffrance, c'est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s'en libérer.

Ecouter, c'est donner à l'autre ce que l'on ne nous a peut-être jamais donné: de l'attention, du temps, une présence affectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Lun 10 Nov - 23:20

Le chasseur et l’oiseau

Un homme chassait des oiseaux, un jour de grand froid. Il égorgeait les oiseaux qu’il attrapait, pendant que des larmes lui coulaient sur les joues, à cause du froid.

Un oiseau en voyant l'homme en question dit à un autre oiseau :
-« N’aie pas peur de cet homme, ne vois-tu pas qu’il est en pleurs ? »
L’autre lui répondit :
-« Ne regarde pas ses larmes, mais vois plutôt ce que font ses mains ! »

AL-SHARÎSHÎ (1162-1222)
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 12 Nov - 21:02

Après un certain temps,
tu apprends la différence entre
tenir la main d'un ami et l'enchaîner.

Tu apprends que l'amour
ne signifie pas se reposer sur quelqu'un,
mais lui apporter un soutien.

Tu commences à accepter tes défaites
avec la dignité d'un adulte
et non le désespoir d'un enfant.

Tu décides de construire ta vie
au jour le jour parce que
les lendemains sont trop incertains.

Tu aides à semer un jardin
plutôt que d'attendre
que l'on t'apporte des fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 16 Nov - 13:52

"Rire c'est risquer de paraître-Pleurer, c'est risquer de paraître fragile.-Aller vers quelqu'un c'est risquer de s'engager.-Exposer ses sentiments, c'est risquer d'exposer son moi profond.-Présenter ses idées, ses rêves aux autres, c'est risquer de les perdre.-Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour.-Vivre, c'est risquer de mourir.-Espérer, c'est risquer de désespérer.-Essayer, c'est risquer d'échouer.-Mais, il faut prendre des risques, car le plus grand danger dans la vie c'est de ne rien risquer du tout.-Celui qui ne risque rien ne fait rien, n'a rien, n'est rien.-Il peut éviter la souffrance mais il n'apprend rien ne ressent rien ne peut ni changer ni se développer, ne peut ni aimer ni vivre.-Enchaîné par sa certitude,-Il devient esclave, il trahit sa liberté.
-Seuls ceux qui risquent d'aimer sont libres.”

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 16 Nov - 14:02


Donner !

On peut donner à celui qui réclame,
On peut aussi donner à celui qui ne réclame pas.

On peut donner en espérant recevoir,
On peut aussi donner sans rien espérer en retour.

On peut donner ce qui nous gène,
On peut aussi donner ce qui nous est utile.

On peut donner ce qui humilie l'autre,
On peut aussi donner ce qui l'élève.

On peut donner pour être vu,
On peut aussi donner sans être vu.

On peut donner pour s'imposer,
On peut aussi donner pour servir.

On peut donner par orgueil, par habitude, par lâcheté;
On peut aussi donner par amour.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 19 Nov - 19:25


Un sourire


Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup
Il enrichit ceux qui le reçoivent
Sans appauvrir ceux qui le donnent
Il ne dure qu'un instant
Mais son souvenir est parfois éternel
Personne n'est assez riche pour s'en passer
Personne n'est assez pauvre pour ne pas le mériter
Il crée le bonheur au foyer
Il est le signe sensible de l'amitié
Un sourire donne du repos à l'être fatigué
Rend du courage aux plus découragés
Il ne peut n'y s'acheter, ni se prêter, ni se voler
Car c'est une chose qui n'a de valeur
Qu'à partir du moment où il se donne
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
Qui ne sait plus avoir le sourire
Soyez généreux, donnez lui le vôtre
Car nul n'a autant besoin d'un sourire
Que celui qui ne peut en donner aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Sam 22 Nov - 12:44

Le billet de banque

Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 20 euros.

Il demande aux gens : "Qui aimerait avoir ce billet ?" Les mains commencent à se lever. Alors il dit : "Je vais donner ce billet de 20 euros à quelqu'un de vous, mais avant laissez-moi d'abord faire quelque chose avec." Il chiffonne alors le billet avec force et il demande : " Est-ce que vous voulez toujours de ce billet ?"

Les mains continuent à se lever. " Bon, d'accord, mais que se passera-t-il si je fais cela ?

Il jette le billet froissé par terre et saute à pieds joints dessus, l'écrasant autant que possible et le recouvrant des poussières du plancher.

Ensuite il demande : " Qui veut encore avoir ce billet ?" Evidement , les mains continuent de se lever ! "Mes amis, vous venez d'apprendre une leçon... Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n'a pas changé. Il vaut toujours 20 euros. "


Plusieurs fois dans votre vie vous serez froissés, rejetés, souillés par les gens ou par les événements. Vous aurez l'impression que vous ne valez plus rien, mais en réalité votre valeur n'aura pas changé aux yeux des gens qui vous aiment ! La valeur d'une personne ne tient pas à ce qu'elle fait ou ne fait pas. Vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs car votre valeur intrinsèque demeure toujours intacte.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Sam 22 Nov - 12:50

Leçons de Vie … Larmes d'une femme

Un petit garçon demande à sa mère «Pourquoi pleures-tu » ?

Parce que je suis une femme » lui répond-elle.

Je ne comprends pas » dit-il.

Sa mère l'étreint et lui dit « Et jamais tu ne réussiras.

Plus tard le petit garçon demanda à son père :
Pourquoi maman pleure-t-elle sans raison ?

Toutes les femmes pleurent sans raison fut tout ce que son père puis lui dire.

Le petit garçon grandit et devint un homme, toujours se demandant pourquoi les femmes pleurent aussi facilement.

Finalement il appela à Dieu; quand Dieu répondit, il demanda « Seigneur, pourquoi les femmes pleurent aussi facilement ? »

Dieu répondit : « Quand j'ai fait la femme, elle devait être spéciale. J'ai fait ses épaules assez fortes pour porter le poids du monde; mais quand même assez douces pour être confortables ».

« Je lui ai donné une force intérieure pour endurer les naissances et le rejet qui vient souvent de ses enfants. »

« Je lui ai donné la force pour lui permettre de continuer quand tout le monde abandonne et prendre soin de sa famille en dépit de la maladie et de la fatigue, sans se plaindre. »

« Je lui ai donné la sensibilité pour aimer ses enfants dans n'importe quelle circonstance quand ces derniers l'ont blessée très durement. »

« Je lui ai donné la force de supporter son mari dans ses défauts et je l'ai faite d'une de ses côtes pour protéger son coeur. »

« Je lui ai donné la sagesse de savoir qu'un bon époux ne blesse jamais sa femme, mais que quelques fois il teste sa force et sa détermination à demeurer à ses côtés sans faiblir.

«Et finalement je lui ai donné une larme à verser. Cela est exclusivement à son usage personnel quand elle le juge bon. »

« Tu vois : La beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle porte, ni dans le visage qu'elle montre, ou dans la façon de se peigner les cheveux. »
« La beauté d'une femme doit être dans ses yeux, parce que c'est la porte d'entrée de son coeur - la place où l'amour réside. »


Toutes les femmes sont belles.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Sam 22 Nov - 13:01

La maîtrise de soi


Il était une fois un petit garçon au tempérament impulsif. Un jour, son père, lui donnant un marteau et des clous, lui demanda de planter un clou dans la clôture derrière la maison, chaque fois qu'il perdrait son calme.

Le premier jour, le garçon planta 17 clous dans la clôture. Par la suite, comme il apprenait à se dominer, le nombre de clous plantés diminua graduellement.

Finalement, un jour vint où le garçon ne perdit pas son calme. Il en fit part à son père, qui l'invita dès lors à retirer un clou de la clôture chaque fois qu'il réussirait à se maîtriser pendant toute une journée.

Les jours passèrent à un moment donné, l'enfant, fier de lui, alla trouver son père pour lui dire qu'il avait réussi à arracher tous les clous. Ce dernier prit alors son fils par la main et le conduisit jusqu'à la clôture.

Il le félicita pour sa grande volonté, mais il attira aussi son attention sur les trous laissés par les clous enlevés. Il lui expliqua alors que la clôture ne serait plus jamais la même et que les paroles blessantes, au même titre que les clous, laissaient des marques.

Peu importe le nombre de fois où tu t'excuseras, la blessure sera toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Sam 22 Nov - 13:24

Les Habits Du Sage.

Un Roi, ayant entendu parler d'un Sage dont l'enseignement était réputé dans la région, l'invita à dîner.
Le jour précédent l'invitation, le grand Maître se présenta au palais dans l'habit de mendiant qu'il portait parmi ses disciples. Personne ne fit attention à lui.
Il entra, mais n'eut pas même le temps d'arriver à la salle à manger : les pages du Roi, voyant ce mendiant souiller de sa présence le sol royal, le menèrent vers les cuisines où on lui offrit quelques restes.
Le Sage ne dit rien mais s'en alla comme il était venu.
Le lendemain, il revint chez le Roi, cette fois-ci vêtu de
son plus beau costume traditionnel : on lui réserva une place d'honneur au milieu des convives de haut rang.
Mais dès que les pages apportèrent les plats, la réaction du Sage surprit tout le monde: il prit la nourriture dans ses mains et en fit une boule qu'il mit dans ses poches.
Le Roi choisit de ne rien dire mais alors qu'on apportait
le dernier plat, le grand Maître plongea la main à l'intérieur et on retira une pleine poignée de riz qu'il répandit sur son manteau en disant:
« Tiens, c'est pour toi ».
Le Roi, n'y tenant plus lui lança:
« Serais-tu devenu fou, toi que l'on dit si sage ? »
Après un long silence, le Maître répondit:
« Je me suis présenté chez toi hier dans mon habit de mendiant et l'on m'a donné les restes comme à un chien. Aujourd'hui, j'arrive richement vêtu et on m'honore. C'est donc mon manteau que l'on invite, il est normal que ce soit lui qui se nourrisse. »

Sur quoi devons-nous juger autrui ?
Sur les apparences ou sur ce qu'il est vraiment ?
Comme ce Roi, nous sommes trop souvent méfiants et victimes des préjugés de notre caste, de notre famille, de notre condition sociale.
Nous fermons notre coeur et notre raison avant de connaître la personne en face.

Avant de juger, écoutons ce que les autres ont à nous dire: nous recueillerons peut-être des secrets très utiles... et s'ils n'ont que de mauvaises paroles, nous saurons alors quoi faire pour les éviter !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 23 Nov - 16:19

La Chatte métamorphosée en femme
Un Homme chérissait éperdument sa Chatte;
Il la trouvait mignonne, et belle, et délicate,
Qui miaulait d'un ton fort doux.
Il était plus fou que les fous.

Cet Homme donc, par prières, par larmes,
Par sortilèges et par charmes,
Fait tant qu'il obtient du destin
Que sa Chatte en un beau matin
Devient femme, et le matin même,
Maître sot en fait sa moitié.

Le voilà fou d'amour extrême,
De fou qu'il était d'amitié.
Jamais la Dame la plus belle
Ne charma tant son Favori
Que fait cette épouse nouvelle
Son hypocondre de mari.
Il l'amadoue, elle le flatte;
Il n'y trouve plus rien de Chatte,
Et poussant l'erreur jusqu'au bout,
La croit femme en tout et partout,

Lorsque quelques Souris qui rongeaient de la natte
Troublèrent le plaisir des nouveaux mariés.
Aussitôt la femme est sur pieds:
Elle manqua son aventure.
Souris de revenir, femme d'être en posture.
Pour cette fois elle accourut à point:
Car ayant changé de figure,
Les souris ne la craignaient point.

Ce lui fut toujours une amorce,
Tant le naturel a de force.
Il se moque de tout, certain âge accompli:
Le vase est imbibé, l'étoffe a pris son pli.
En vain de son train ordinaire
On le veut désaccoutumer.
Quelque chose qu'on puisse faire,
On ne saurait le réformer.
Coups de fourche ni d'étrivières
Ne lui font changer de manières;
Et, fussiez-vous embâtonnés,
Jamais vous n'en serez les maîtres.
Qu'on lui ferme la porte au nez,
Il reviendra par les fenêtres.

Jean de La Fontaine

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 23 Nov - 21:17

Il était une fois un petit garçon au tempérament impulsif. Un jour, son père, lui donna un marteau et des clous, lui demanda de planter un clou dans la clôture derrière la maison, chaque fois qu'il perdait son calme.


Le premier jour, le garçon planta 17 clous dans la clôture. Par la suite, comme il apprenait à se dominer, le nombre de clous plantés diminua graduellement.


Finalement, un jour vient où le garçon ne perdit pas son calme. Il en fit part à son père, qui l'invita dès lors à retirer un clou de la clôture chaque fois qu'il réussirait à se maîtriser pendant toute une journée.


Les jours passèrent ... À un moment donné, l'enfant, fier de lui, alla trouver son père pour lui dire qu'il avait réussi à arracher tous les clous. Ce dernier prit alors son fils par la main et le conduisit jusqu'à la clôture.


Il le félicita pour sa grande volonté, mais il attira aussi son attention sur les trous laissés par les clous enlevés. Il lui explique alors que la clôture ne serait plus jamais la même et que les paroles blessantes, au même titre que les clous, laissaient des marques.

Peu importe le nombre de fois où tu t'excuseras, la blessure sera toujours là
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Jeu 27 Nov - 3:01

LE NON-VOYANT

Un jour, un non-voyant était assis sur les marches d'un bâtiment avec

un chapeau à ses pieds et un morceau de carton portant l'inscription :


"Je suis aveugle, aidez-moi, s'il vous plaît ».


Un publicitaire qui se promenait près de là s'arrêta et remarqua qu'il

n'y avait que quelques centimes dans son chapeau. Il se pencha et y

versa sa monnaie, puis, sans demander son avis à l'homme, prit le

carton, le tourna et y écrivit une autre phrase.


Le même après-midi, le publicitaire revint près de l'aveugle et vit que

son chapeau était plein de monnaie et de billets. Le non-voyant reconnut

le pas de l'homme et il lui demanda si c'était lui qui avait réécrit

sur son carton et ce qu'il avait noté.


Le publicitaire répondit : «Rien qui ne soit vrai, j'ai seulement réécrit ta

phrase d'une autre manière», il sourit et s'en alla.

Le non-voyant ne sut jamais que sur son carton il était écrit:

"Aujourd'hui, il fait soleil, et moi je ne peux pas le voir !».

Morale :

Change ta stratégie quand les choses ne se passent pas bien et tu verras que ça ira mieux.

Source : Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Jeu 27 Nov - 11:52

Merci Dina, c'est original comme approche ... et vrai.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Ven 5 Déc - 0:45

Le mouchoir du mendiant

Un mendiant assoiffé se présenta devant la porte d'une riche maison. La maîtresse de maison ne s'intéressa pas à lui et demanda même à ses domestiques de le renvoyer.

Il y avait une domestique dans cette riche maison qui était très laide. En voyant ce mendiant, elle eut de la peine pour lui. Secrètement, elle lui donna un verre d'eau et quelques restes de nourriture. Après avoir mangé, le mendiant dit à la servante : "Je vous remercie. Je n'ai rien à vous donner en échange. Je n'ai que ce mouchoir. S'il vous plait, prenez le." La domestique accepta.

Tôt le lendemain matin, la laide servante se lava le visage en utilisant le mouchoir que lui avait donné la veille le mendiant. Puis, elle alla au salon pour y servir le petit déjeuner. Quand la maîtresse de maison vit la servante, elle fut si choquée qu'aucun mot ne parvenait à sortir de sa bouche. La domestique, se sentant bizarre demanda à sa maîtresse : "Y a t-il quelque chose sur mon visage ?" Elle s'essuya a nouveau le visage en utilisant le mouchoir. Sa maîtresse fut encore plus sous le choc et hurla : "Quel est donc ce mouchoir ?" D'autres gens de la maison sont venus après avoir entendu le hurlement. Tout le monde était sous le choc. La domestique emprunta un miroir. En se regardant dans le miroir, elle fut elle-même choquée. Elle était devenue une ravissante femme.

La maîtresse de maison soudain compris que le fait de s'essuyer le visage avec ce mouchoir pouvait rendre belle une personne. Elle attrapa le mouchoir des mains de la servante et l'utilisa. Mais son visage ne changea pas du tout, quelque soit la force qu'elle y mettait pour l'utiliser. Elle demanda à la servante :"Où avez-vous eu ce mouchoir?" la domestique lui répondit : "C'est le mendiant qui était venu pour boire un peu d'eau qui me l'a donné." La maîtresse de maison regretta ses actions et dit : "J'aurais dû lui donner à boire." Elle ordonna alors à ses domestiques : "Ramenez moi tous les mendiants de la ville".

Elle invita tous les mendiants de la ville et leur donna à boire et à manger en grande quantité. Après que les mendiants aient bu et mangé à leur faim, ils partirent avec satisfaction. La maîtresse cria : "Qui a un mouchoir ?" Aucun des mendiants ne lui répondit. Elle était dans une colère telle, qu'elle attrapa le dernier mendiant et lui demanda : "Donnez moi votre mouchoir." Le mendiant n'avait pas d'autre choix que de lui donner un mouchoir tout gentil. Elle le prit et l'utilisa immédiatement pour essuyer le visage. Mais plus elle s'essuyait le visage avec, plus son visage devenait noir.

Moralité de cette histoire : Comment une bonne action faite avec égoïsme peut elle être une véritable bonne action ? Une personne ne peut avoir de la compassion dans le coeur en se forçant. La rétribution divine est toujours juste, impartiale, sans aucune faveur.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Aujourd'hui à 12:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Leçons De Vie et Moralités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: CULTURE :: SPIRITUALITE / PHILOSOPHIE / SOCIETE-
Sauter vers: