IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 Leçons De Vie et Moralités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 4 Jan - 17:54

La Fille
Auteur : Jean De La Fontaine

Certaine fille un peu trop fière
Prétendait trouver un mari
Jeune, bien fait et beau, d'agréable manière.
Point froid et point jaloux ; notez ces deux points-ci.
Cette fille voulait aussi
Qu'il eût du bien, de la naissance,
De l'esprit, enfin tout. Mais qui peut tout avoir ?
Le destin se montra soigneux de la pourvoir :
Il vint des partis d'importance.
La belle les trouva trop chétifs de moitié.
Quoi moi ? quoi ces gens-là ? l'on radote, je pense.
A moi les proposer ! hélas ils font pitié.
Voyez un peu la belle espèce !
L'un n'avait en l'esprit nulle délicatesse ;
L'autre avait le nez fait de cette façon-là ;
C'était ceci, c'était cela,
C'était tout ; car les précieuses
Font dessus tous les dédaigneuses.
Après les bons partis, les médiocres gens
Vinrent se mettre sur les rangs.
Elle de se moquer. Ah vraiment je suis bonne
De leur ouvrir la porte : Ils pensent que je suis
Fort en peine de ma personne.
Grâce à Dieu, je passe les nuits
Sans chagrin, quoique en solitude.
La belle se sut gré de tous ces sentiments.
L'âge la fit déchoir : adieu tous les amants.
Un an se passe et deux avec inquiétude.
Le chagrin vient ensuite : elle sent chaque jour
Déloger quelques Ris, quelques jeux, puis l'amour ;
Puis ses traits choquer et déplaire ;
Puis cent sortes de fards. Ses soins ne purent faire
Qu'elle échappât au temps cet insigne larron :
Les ruines d'une maison
Se peuvent réparer ; que n'est cet avantage
Pour les ruines du visage !
Sa préciosité changea lors de langage.
Son miroir lui disait : Prenez vite un mari.
Je ne sais quel désir le lui disait aussi ;
Le désir peut loger chez une précieuse.
Celle-ci fit un choix qu'on n'aurait jamais cru,
Se trouvant à la fin tout aise et tout heureuse
De rencontrer un malotru
.




________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: Les dix bonnes manieres à retenir !   Dim 1 Mar - 16:09

1.Garde des chaînes anti-dérapage sur ta langue, dis toujours moins que ce que tu penses.
La façon de le dire compte plus que ce que tu dis.

2.Fais peu de promesses mais tiens toujours à tout prix celles que tu fais.

3.Ne laisse jamais passer l'opportunité de dire un bon mot d'encouragement à ou sur quelqu'un. Louange un travail bien fait, qui que ce soit qui l'ait fait. Si tu as besoin de critiquer, fait une critique constructive, jamais pour blesser.

4. Sois intéressé dans les autres, leurs espoirs, leur travail, leurs foyers, leurs familles.
Sois heureux avec ceux qui le sont, pleure avec ceux qui pleurent.
Que tous ceux que tu rencontres, même les plus démunis, se sentent importants à tes yeux.

5. Sois de bonne humeur. Ne laisse pas voir tes petits malaises et tes désappointements.
Rappelle-toi que chacun porte sa part de misères.

6. Garde ton esprit ouvert. Tu peux discuter mais sans argumenter.
C'est une marque d'un esprit supérieur d'être en désaccord sans être désagréable.

7. Laisse tes vertus, si tu en as, parler pour elles-mêmes. Refuse de parler des vices des autres.
Décourage les commérages . C'est une perte de temps précieux qui peut être extrêmement destructive.

8. Sois prudent avec les sentiments des autres. Faire de l'esprit et s'amuser aux dépens des autres ne vaut pas la peine et peut blesser sans le vouloir.

9. Ne fais pas attention aux remarques désobligeantes sur ton compte.
Rappelle-toi, la personne qui les dit n'est probablement pas le reporter le plus exact du monde.
Que ta vie soit tout simplement vécue pour que personne ne croie ces remarques.

10. Ne sois pas trop anxieux sur le crédit qui t'est dû. Fais de ton mieux et sois patient.
Oublie-toi toi-même et laisse les autres "se rappeler". Le succès est bien plus agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: Trois moralités .......   Dim 1 Mar - 16:18

l'homme, l'oisillon, la vache et le renard.
Un homme marche sur une route glacée de montagne et entend un faible pépiement.
Il regarde autour de lui et voit au pied d'une haie, un tout petit moineau à moitié mort de froid.
Il le prend et le réchauffe dans ses mains.
"Que faire", s'interroge-t-il ? "Si je le garde avec moi, il va salir mes vetements et chez moi le chat le mangera. Si je le laisse ici, il va mourir de froid."
Soudain une idée lui vient. Pour le protéger du gel, il place l'oisillon dans une bouse fumante de vache, et poursuit son chemin, l'âme en paix.
L'oisillon se réchauffe et commence à chanter à plein gosier sa joie d'être encore vivant.
Un renard qui passe par là, entend la bouse de vache chanter. Intrigué, il s'approche, découvre notre moineau, et le croque.

Trois moralités à cette histoire.
Celui qui te met dans la dommage ne te veut pas forcement du mal.
Celui qui t'en sort ne te veut pas forcément du bien.
Quand tu es dans la dommage... ferme ta gueule
.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 1 Mar - 16:33

Les 2 Amis

C'est l'histoire de deux amis qui marchent dans le désert.
A un moment, ils se disputèrent et l'un des deux donna une gifle à l'autre.
Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :

" Aujourd'hui mon meilleur ami m'a donné une gifle . "

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent un oasis, dans lequel ils décidèrent de se baigner.
Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer, et son ami le sauva.

Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre :

" Aujourd'hui mon meilleur ami m'a sauvé la vie. "

Celui qui avait donné une gifle et sauvé son ami lui demande :
" Quand je t'ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant tu as écrit sur la pierre. Pourquoi ?
L'autre ami répondit : " Quand quelqu'un blesse, nous devons l'écriredans le sable où les vents du pardon peuvent l'effacer. Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre où aucun vent ne peur l'effacer.

" Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre".
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 1 Mar - 16:37

9 problèmes de communication


Entre ce que je pense,
ce que je veux dire,
ce que je crois dire,
ce que je dis,
ce que vous voulez entendre,
ce que vous entendez,
ce que vous croyez en comprendre,
ce que vous voulez comprendre, et
ce que vous comprenez,
Il y a au moins neuf possibilités
de ne pas se comprendre.

Mais, s'il vous plaît, essayons quand même.



Revenir en haut Aller en bas
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 1 Mar - 18:43

face à l'adversité ..........

Une jeune femme va chez sa mère et lui dit que sa vie est tellement difficile qu'elle ne sait pas si elle peut continuer. Elle veut abandonner, elle est fatiguée de se battre tout le temps. Il semble qu'aussitôt qu'un problème est réglé, un autre apparaît.

Sa mère l'amena à la cuisine. Elle remplit trois chaudrons d'eau et les place chacun sur la cuisinière à feu élevé. Bientôt, l'eau commence à bouillir.

Dans le premier chaudron, elle place des carottes, dans le deuxième, elle met des oeufs et dans le troisième, elle met des grains de café moulus. Elle les laisse bouillir sur le feu sans dire un mot.

Après 20 minutes, elle retourne à la cuisinière. Elle sort les carottes et les place dans un bol. Elle sort les oeufs et les place dans un bol. Puis elle verse le café dans une carafe.

Se tournant vers sa fille, elle dit, "Dis moi, que vois-tu?"

"Des carottes, des oeufs et du café," répondit sa fille.

La femme l'amena plus près et lui demanda de toucher les carottes. La fille les toucha et nota qu'elles étaient molles et souples. La mère lui demanda alors de prendre un oeuf et de le briser. La fille enleva la coquille d'un oeuf et observa qu'il était cuit dur.

Finalement, la mère lui demande de goûter au café. La fille sourit comme elle goûtait son arôme riche.

La fille demanda alors, "Qu'est-ce que ça veut dire maman?"

Sa mère expliqua que chaque objet avait fait face à la même eau bouillante mais que chacun avait réagit différemment.

La carotte y est entrée forte, dure et solide. Mais après être passée dans l'eau bouillante, elle a ramolli et est devenue faible.

L'oeuf était fragile avec l'intérieur fluide. Mais après être passé dans l'eau bouillante, son intérieur est devenu dur.

Les grains de café moulus ont réagi de façon unique. Après avoir été dans l'eau bouillante, ils ont changé l'eau.

"Lequel es-tu?" demanda la mère à sa fille. "Lorsque l'adversité frappe à ta porte, comment répond-tu? Es-tu une carotte,un oeuf ou un grain de café?

Penses-y: Suis-je la carotte qui semble forte mais qui, dans la douleur et l'adversité devient molle et perd sa force?

Suis-je un oeuf qui commence avec un coeur malléable mais change avec les problèmes?

Ai-je un esprit fluide qui devient dur et inflexible dans la douleur? Est-ce que ma coquille ne change pas mais mon intérieur devient un coeur dur?

Où suis-je comme un grain de café? Le grain change l'eau, il change la source de sa douleur. Lorsque l'eau devient chaude, il relâche sa fragrance et sa saveur.

Si tu es comme le grain de café, tu deviens meilleure et change la situation autour de toi lorsque les choses en sont à leur pire



". Comment faites-vous face à l'adversité? "



Comme une carotte, un oeuf ou un grain de café?..................!!!
Revenir en haut Aller en bas
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 1 Mar - 18:49

chance ou malchance ?


Il y avait, dans un village, un homme très pauvre qui avait un
très beau cheval. Le cheval était si beau que les seigneurs du château voulaient le lui acheter, mais il refusait toujours.

"Pour moi ce cheval n'est pas un animal, c'est un ami. Comment
voulez-vous vendre un ami ?" demandait-il.

Un matin, il se rend à l'étable et le cheval n'est plus là.

Tous les villageois lui disent : "On te l'avait bien dit ! Tu
aurais mieux de le vendre. Maintenant, on te l'a volé... quel
malchance !"

Le vieil homme répond "Chance, malchance, qui peut le dire ?"

Tout le monde se moque de lui. Mais 15 jours plus tard, le cheval
revient, avec tout une horde de chevaux sauvages. Il s'était échappé,
avait séduit une belle jument et rentrait avec le reste de la horde.

"Quelle chance !" disent les villageois.

Le vieil homme et son fils se mettent au dressage des chevaux
sauvages. Mais une semaine plus tard, son fils se casse une jambe à
l'entraînement.

"Quelle malchance !" disent ses amis. "Comment vas-tu faire, toi
qui est déjà si pauvre, si ton fils, ton seul support, ne peut
plus t'aider !"

Le vieil homme répond "Chance, malchance, qui peut le dire ?"

Quelques temps plus tard, l'armée du seigneur du pays arrive
dans le village, et enrôle de force tous les jeunes gens disponibles.

Tous... sauf le fils du vieil homme, qui a sa jambe cassée.

"Quelle chance tu as, tous nos enfants sont partis à la guerre, et toi
tu es le seul à garder avec toi ton fils. Les nôtres vont peut-être se
faire tuer..."

Le vieil homme répond "Chance, malchance, qui peut le dire ?"

Le futur nous est livré par fragments. Nous ne savons jamais ce qu'il nous réserve. Mais une expectation positive permanente nous ouvre les portes de la chance, de la créativité, et nous rend plus heureux.


"Souvenez-vous que le bonheur dépend non pas de ce que vous êtes
ou de ce que vous possédez, mais uniquement de votre façon de penser."
Dale Carnegie

"Le contentement apporte le bonheur, même dans la pauvreté.
Le mécontentement apporte la pauvreté même dans la richesse."

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: A méditer ...   Dim 28 Juin - 20:31

A lire jusqu'au bout, c'est extrêmement sérieux et ça donne à réfléchir!
Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d'hôpital.
L'un d'eux devait s'asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d'évacuer les sécrétions de ses poumons, son lit était à coté de la seule fenêtre de la chambre.
L'autre devait passer ses journées, couché sur le dos. Les deux compagnons d'infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et de leurs familles, décrivaient leur maison, leur travail, leur participation dans le service militaire et les endroits ou ils avaient été en vacances.
Et chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'asseoir, il passait le temps à décrire à son compagnon de chambre tout ce qu'il voyait dehors.
L'homme dans l'autre lit commença à vivre pendant ces périodes d'une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et les couleurs du monde extérieur.
De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac, les canards et les cygnes jouaient sur l'eau tandis que les enfants faisaient voguer leurs bateaux en modèles réduits. Les amoureux marchaient bras dessus, bras dessous, parmi des fleurs aux couleurs de l'arc-en-ciel, de grands arbres décoraient le paysage et on pouvait apercevoir au loin la ville se dessiner.
Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tous ces détails, l'homme de l'autre coté de la chambre fermait les yeux et imaginait la scène pittoresque.
Lors d'un bel après-midi, l'homme près de la fenêtre décrivit une parade qui passait par-là. Bien que l'autre homme n'ait pu entendre l'orchestre, il pouvait le voir avec les yeux de son imagination, tellement son compagnon le dépeignait de façon vivante.
Les jours et les semaines passèrent.
Un matin, à l'heure du bain, l'infirmière trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement dans son sommeil.
Attristée, elle appela les préposés pour qu'ils viennent prendre le corps.
Dès qu'il sentit que le moment était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être déplacé à coté de la fenêtre.
L'infirmière, heureuse de lui accorder cette petite faveur, s'assura de son confort, puis elle le laissa seul.
Lentement, péniblement, le malade se souleva un peu, en s'appuyant sur un coude pour jeter son premier coup d'oeil dehors.
Enfin, il aurait la joie de voir par lui-même ce que son ami lui avait décrit. Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit.
Or, tout ce qu'il vit, fut un mur !
L'homme demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé lui avait dépeint une toute autre réalité.
L'infirmière répondit que l'homme était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur.
Peut-être a-t-il seulement voulu vous encourager, commenta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 28 Juin - 20:38

C'est un beau texte, une belle méditation sur la vie, sur nous même, sur ce qui nous semble être la vie, sur notre perception des choses et sur notre capacité à aller au-delà, pour peu que nous nous sentions utiles, que nous ressentions notre capacité, malgré nos limites à faire le bonheur des autres.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 1 Juil - 16:40

"L'arbre veut être tranquille mais le vent ne s'arrêtera pas"

Un jour Confucius a vu une personne assise qui pleurait sur le bord de la route. Confucius lui a demandé pourquoi elle pleurait si tristement.

La personne a dit, "je pleure parce que j'ai fait trois erreurs qui ne peuvent plus être réparées. Je suis triste chaque fois que j'y pense. Lorsque j'étais jeune, j'ai étudié ambitieusement et négligé de m'occuper de mes parents. Au contraire, ils ont du s'occuper de moi. Je prétendais me tenir éloigné des affaires du monde et ne mettais pas tout mon cœur dans le travail, ce qui a empêché ma promotion. J'ai été hostile envers les autres dès mon enfance, alors personne ne voulait être mon ami. Aujourd'hui je suis seul et solitaire. Je suis comme un arbre qui désire être tranquille mais les vents ne s'arrêteront pas. Je veux réparer mes erreurs passées, mais il est trop tard à présent. Mes parents sont déjà morts ; il n'y aura personne pour me laisser tisser des liens d'amitié avec lui, et je suis trop vieux pour recommencer ma carrière. Chaque fois que quelque chose me rappelle ces erreurs, je suis submergé par le chagrin."

L'expression, "L'arbre veut être tranquille mais le vent ne s'arrêtera pas" est une analogie pour une situation dans laquelle une personne veut faire quelque chose mais les circonstances ne le lui permettent plus.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Eleonore
Honoris


Féminin
Localisation : France
Réputation : 12
Inscrit le : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 1 Juil - 19:14

CROIS EN TES RÊVES

Il était une fois une course … de grenouilles. L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour. Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir. La course commença.



En fait , les gens ne croyaient probablement pas possible que les grenouilles puissent atteindre la cime , et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre :

¨ Quelle peine !!! . Elles n’y arriveront jamais ! ¨



Les grenouilles commencèrent à se résigner , sauf une qui continua de grimper avec fougue et enthousiasme et les gens continuaient : ¨ Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais ! …¨



Et les grenouilles s’avouèrent vaincues , sauf toujours la même grenouille qui continuait à insister .



À la fin toutes se désistèrent , sauf cette grenouille qui , seule et avec un énorme effort , atteignait le haut de la cime . Les autres voulurent savoir comment elle avait fait.



L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander comment elle avait fait pour terminer l’épreuve . Et découvrit qu’elle … était sourde !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 1 Juil - 19:15

Magnifique !

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Eleonore
Honoris


Féminin
Localisation : France
Réputation : 12
Inscrit le : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 1 Juil - 19:18

merci admin

Neuf Problèmes de Communication



Entre ce que je pense ,
ce que je veux dire ,
ce que je crois dire ,
ce que je dis ,
ce que vous voulez entendre ,
ce que vous entendez ,
ce que vous croyez en comprendre ,
ce que vous voulez comprendre , et
ce que vous comprenez

Il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre

Mais , s'il vous plaît , essayons quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 1 Juil - 19:20

Ah celui là il a déjà été posté par notre amie Princess que nous regrettons.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Eleonore
Honoris


Féminin
Localisation : France
Réputation : 12
Inscrit le : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Mer 1 Juil - 19:22

effectivement je n ai pas prete attention
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 6 Déc - 13:00

Une fille aveugle se détestait tellement à cause de son handicap .
Elle haïssait tout le monde sauf un garçon qui était son ami..
Il était toujours là pour elle..
Un jour, elle lui dit « Si seulement je pouvais voir le
monde, je me marierais avec toi. »
Un jour, quelqu'un lui a fait don de ses yeux, un
donneur anonyme .
Quand les bandages ont été enlevés, elle pouvait tout
voir, ainsi que son ami.
Il lui dit, « Maintenant que tu peux voir le monde,
veux-tu m'épouser? »

La fille le regarda et vit qu'il était aveugle.
La vue de ses paupières fermées la bouleversa.
Elle ne s'attendait pas à ça. La pensée de le voir ainsi pour le
reste de sa vie ne lui plut pas et elle refusa de l'épouser.

Son ami
la quitta en pleurs.
Quelques jours plus tard, il lui fit parvenir une note qui disait :
«Prends bien soin de tes yeux, ma chérie, car avant qu'ils deviennent
les tiens, ils étaient miens.»


Moralité ?
Très peu de personnes se rappellent de leur passé, et
Des amis qui les ont soutenus dans les situations difficiles et
douloureuses.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Sam 3 Avr - 19:40

Carotte, oeuf ou café ?

Une jeune femme rendit visite à sa mère et lui dit que sa vie était tellement difficile qu'elle ne savait pas si elle pouvait continuer. Elle voulait abandonner car elle était fatiguée de se battre tout le temps.
Sa mère l'entraîna à la cuisine où elle remplit trois casseroles d'eau qu'elle mit à chauffer à feu vif. Lorsque l'eau commença à bouillir, la mère plaça des carottes dans la première casserole, des oeufs dans la seconde et des grains de café moulu dans la troisième. Elle les laissa bouillir sur le feu sans dire un mot.

Après 20 minutes, elle retourna à la cuisine, sortit les carottes et les posa sur un plat. Elle sortit les oeufs et les plaça dans un bol. Puis elle versa le café dans une carafe. Se tournant vers sa fille, elle dit :
- Dis moi, que vois-tu ?
- Des carottes, des oeufs et du café, répondit sa fille.

La femme l'amena plus près et lui demanda de toucher les carottes. La fille les toucha et nota qu'elles étaient molles et souples. La mère lui demanda alors de prendre un oeuf et de le briser. La fille enleva la coquille d'un oeuf et observa qu'il était cuit dur. Finalement, la mère lui demanda de goûter au café. La fille sourit quand elle goûta son arôme riche.

La fille demanda alors :
- Quel est ton message maman ?

La mère expliqua :
- Les carottes, les oeufs et les grains de café ont affronté la même situation, l'eau bouillante. Alors pourquoi le résultat produit est-il différent ? Ce qui est important n'est pas la situation, mais la façon dont elle est interprétée et abordée. Les carottes sont entrées fortes, dures et solides. Mais, après l'épreuve de l'eau bouillante, elles sont devenues molles et faibles. L'oeuf était fragile avec l'intérieur liquide. Mais, après être passé dans l'eau bouillante, son intérieur est devenu dur. Quant aux grains de café, ils ont, grâce à l'épreuve, exprimé toute la richesse de leur potentiel et ont réussi à changer l'eau. Que révèleront les épreuves que tu affrontes ? Seras-tu carotte, oeuf ou café ?
Revenir en haut Aller en bas
Princesse
Esthète


Féminin
Localisation : Nomade
Réputation : 7
Inscrit le : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 4 Avr - 13:46

les trois ministres

une belle et extraordinaire histoire

un jour le roi convoqua ses trois ministres, et demanda à chacun de prendre un sac et d'aller le remplir des fruits et cultures du jardin du château et il leur demanda de ne pas demander d'aide ni de déléguer cette mission
les ministres s'étonnèrent de cette mission mais s'exécutèrent.
Le premier d'entre eux tenait à gagner la "bénédiction" du roi et remplit son sac de tous et des meilleurs fruits et cultures.
Le deuxième ministre était convaincu que le roi se fichait de ces cultures et n'en avait pas besoin et se contenta de remplir nonchalamment son sac en y mettant les mures et les pas mures.
Enfin, le troisième ministre s'est dit que le roi n'allais même pas vérifier le contenu du sac et se contenta de le remplir brindilles et de feuilles d'arbres.
le lendemain convoqua les trois ministres accompagnés de leurs sacs.
Une fois réunis, le roi ordonna à ses soldats d'emprisonner ses trois ministre chacun a part avec son sac pendant trois mois dans un endroit ou personne ne peut accéder et qu'on leur interdise l'eau et la nourriture.

Le premier ministre mangea les fruits qu'il a récolté jusqu'à se qu'il finit sa peine

Le deuxième ministre vit les trois mois dans la gène et le manque ne se nourrissant que parmi les quelques cultures et fruits mangeables qu'il a récolté.

Enfin, le troisième ministre mourut de faim avant la fin de sa peine

maintenant pose-toi la question: à quel ministre tu ressembles?

maintenant que tu es dans le jardin de la vie!

Tu as la liberté de récolter des bonnes œuvres ou des mauvaises mais demains quand Le Roi des roi ordonne qu'on t'emprisonne seul dans cette prison sombre et étroite qu'est ta tombe.
Ne crois-tu pas que ça ne sera que tes bonnes œuvres faites dans la vie ici-bas qui vont t'être utiles

résumé:

aujourd'hui est le premier jour de ce qui reste de ta vie
Dorénavant, veille à faire de bonnes œuvres sur terre afin d'en récolter les bénéfices dans l'au-delà,
parce que le regret ne servira à rien la-bas
Revenir en haut Aller en bas
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Jeu 22 Avr - 14:19

Une dame qui attendait son vol dans un aérogare alla dans une boutique pour trouver un bon livre, acheta en même temps un sac de biscuits, puis s'assit pour lire.
Bien qu'absorbée dans sa lecture, elle s'aperçut que l'homme à côté d'elle, effronté s'il en fut, prenait un ou deux biscuits dans le sac posé entre eux. Elle fit mine de ne rien voir pour éviter un esclandre fâcheux en public. Elle lisait, mangeait des biscuits et surveillait le départ des avions, tandis que le "voleur de biscuits" se goinfrait à même ses provisions. De plus en plus agacée à mesure que le temps passait, elle songeait : "Si je n'étais pas si aimable, je le giflerais."

Chaque fois qu'elle prenait un biscuit, l'homme sans gêne se servait. Lorsqu'il n'en resta qu'un seul, elle se demanda comment il réagirait. L'air content, il eut un petit rire nerveux, puis il prit le dernier biscuit, le cassa en deux, lui offrit une moitié et mangea sa part. Lui arrachant des mains, elle se dit : "Je n'en reviens pas, cet homme a du culot et ne pourrait pas être plus impoli, vraiment, il ne me dit même pas merci !"

Elle ne se rappelait pas avoir été aussi exaspérée. Aussi soupira-t-elle d'aise, lorsque son vol fut annoncé. Rassemblant ses affaires, elle partit prendre son avion, sans même regarder l'ingrat voleur de biscuits.

Une fois à bord et confortablement installée, elle chercha son livre qu'elle avait presque terminé. En fouillant dans son sac, elle fut estomaquée, ses biscuits étaient là, sous ses yeux étonnés. "Si mes biscuits sont ici, pensa-t-elle, désespérée, alors les autres étaient les siens, que je lui ai volé moi-même et qu'il a bien voulu partager !"

Trop tard pour s'excuser, elle se rendit compte, malheureuse, que c'était elle l'impolie, l'ingrate, la voleuse !

Combien de fois accusons-nous les autres alors que nous ne remarquons pas ce que nous faisons nous-mêmes..
Revenir en haut Aller en bas
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 23 Mai - 16:40

Une souris observait à travers la fente d'un mur le fermier et sa femme ouvrir un colis. Quelle est donc la nourriture que ce colis cache? se demanda la souris. Quel ne fut pas un choc que de découvrir qu'il s'agissait d'une trappe à souris!

Elle se hâte donc à la grange pour proclamer le sévère avertissement : Il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison!

Le poulet caquetta, se gratta le dos et levant le cou il répondit:
"Monsieur Souris, je comprend que cela est un problème pour vous mais cela n'a aucune conséquence pour moi. Cela ne me dérange pas."

La Souris se tourna donc vers le cochon et lui dit :
Il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison!

Le cochon se montra sympathique mais répondit :
"Je suis très peiné Monsieur Souris mais je ne peux rien faire si ce n'est de prier mais soyez assuré de mes prières."

La Souris se tourna alors vers la vache et lui lança son cri d'alarme : Il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison!

Et la vache de répondre:
" Eh bien Monsieur Souris, je suis peiné pour vous mais cela ne me fait pas un pli sur le ventre!"

C'est ainsi que Monsieur Souris s'en retourna à la maison, la tête basse et découragé d'avoir à affronter seul la trappe à souris du fermier. Dans la nuit qui suivit, un bruit étrange fut entendu dans la maison, un bruit qui ressemblait à celui d'une trappe à souris qui avait saisi sa proie. La femme du fermier se précipita pour voir ce qui avait été attrapé mais dans la noirceur, elle ne vit pas que la queue d'un serpent vénéneux avait été happé par la trappe à souris. Affolé, le serpent mordit la femme du fermier qui s'empressa de la conduire à l'hôpital, mais hélas, elle revint à la maison avec une forte fièvre. Et tout le monde sait bien qu'il faut soigner une forte fièvre avec une soupe au poulet et le fermier sortit donc sa machette pour apporter le principal ingrédient pour la soupe.

Mais la maladie de la femme du fermier empirait à ce point que tous les amis et les voisins vinrent la veiller 24 heures sur 24 à son chevet. Pour les nourrir, le fermier dut faire boucherie avec le cochon. Mais la femme du fermier ne prit pas de mieux et elle finit par
mourir. C'est ainsi que beaucoup de gens vinrent à ses funérailles et le fermier dût abattre la vache pour servir assez de viande à tout ce monde.
Monsieur Souris surveillait tout ce va-et-vient de par la fente du mur en ressentant une grande tristesse.

MORALE :
Ainsi donc, la prochaine fois que vous entendrez dire qu'une de vos connaissances est aux prises avec un problème qui ne vous concerne pas, souvenez-vous que lorsqu'un des nôtres est menacé, nous sommes tous en danger. Nous sommes tous impliqués dans ce voyage qu'on appelle la vie. Ayons l'oeil ouvert sur nos proches et faisons un effort pour s'encourager mutuellement
.
Revenir en haut Aller en bas
Azzou25
Esthète


Masculin
Localisation : FEL KEBDA
Réputation : 41
Inscrit le : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 23 Mai - 17:35

روي أن امراة دخلت على داود(عليه السلام) فقالت يا نبي الله ربك ظالم ام عادل؟فقال داود ويحك يا امراة هو العدل الذي لا يجور . فقال لها ما قصتك؟
قالت أنا أرملة عندي ثلاثة بنات أقوم عليهن من غزل يدي فلما كان امس شددت غزلي بخرقة حمراء وأردت أن أذهب الى السوق لابيعه وأطعم أطفالى فاذا بطائر انقض علي وأخذ الخرقة والغزل وذهب وبقيت حزينة لااملك شيئا اطعم به اطفالي.
فبينما كانت المرأة مع داود (عليه السلام) فى الكلام اذا بالباب يطرق على داود فأذن بالدخول وفوجئ حينها بعشرة من التجار كل واحد بيده 100دينار, قالو يا نبي الله اعطيها لمستحقها فقال داود عليه السلام ما كان سبب حملكم هذا المل قالوا يانبي الله كنا فى مركب فهاجت علينا الريح وأشرفنا على الغرق فاذا بطائر يلقي علينا خرقة حمراء وفيها غزل فسددنا به عيب المركب فهانت علينا الريح وانسد العيب ونذرنا الى الله أن يتصدق كل واحد منا ب100 دينار وهذا المال بين يديك فتصدق به على من أردت.
فالتفت داوود عليه السلام الى المراة وقال لها ربي يجزيك في البر والبحر وتجعلينه ظالما .. وأعطاها المال وقال انفقيه على اطفالك
.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Dim 23 Mai - 23:52

Merci Si Azzou. Dieu nous enrichit d'où on ne pense pas.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Lun 7 Nov - 13:15

C'était l'hiver le plus froid jamais vu.

De nombreux animaux étaient morts en raison du froid.
Les porcs-épics, se rendant compte de la situation
avaient décidé de se regrouper.
De cette façon ils se couvraient et se protégeaient eux-mêmes!
Mais les piquants des porcs-épics de chacun
blessaient leurs compagnons les plus proches
même s'ils se donnaient beaucoup de chaleur les uns aux autres.
Après un certain temps, ils ont décidé de prendre leur distance l'un de l'autre
et ils ont commencé à mourir, seuls et congelés.
Alors, ils devaient faire un choix :
accepter les piquants de leurs compagnons ou disparaître de la terre.
Sagement, ils ont décidé de revenir en arrière pour vivre ensemble.
De cette façon, ils ont appris à vivre avec les petites blessures
causées par l'étroite relation avec leurs compagnons
mais la partie la plus importante était la chaleur qui venait des autres.
De cette façon, ils ont pu survivre.
La meilleure relation n'est pas celle qui rassemble les gens parfaits,
mais le mieux est quand chacun apprend à vivre
avec les imperfections des autres et on peut y découvrir et admirer
les bonnes qualités des autres personnes.
La morale de l'histoire :
« Apprendre à aimer les piquants dans notre vie. »
Smile

Auteur : Anonyme

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Ven 18 Nov - 3:29

"Une fille aveugle se détestait tellement à cause de son handicap. Elle haïssait tout le monde sauf un garçon qui était son ami. Il était toujours là pour elle.

Un jour, elle lui dit « Si seulement je pouvais voir le monde, je me marierais avec toi. » Un jour, quelqu'un lui a fait don de ses yeux, un donneur anonyme. Quand les bandages ont été enlevés, elle pouvait tout voir, ainsi que son ami....

Il lui dit, « Maintenant que tu peux voir le monde, veux-tu m'épouser? » La fille le regarda et vit qu'il était aveugle. La vue de ses paupières fermées la bouleversa. Elle ne s'attendait pas à ça. La pensée de le voir ainsi pour le reste de sa vie ne lui plut pas et elle refusa de l'épouser. Son ami la quitta en pleurs.

Quelques jours plus tard, il lui fit parvenir une note qui disait : «Prends bien soin de tes yeux, ma chérie, car avant qu'ils deviennent les tiens, ils étaient miens.»"

Anonyme

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Lem
Esthète


Masculin
Age : 70
Localisation : Algérie
Humeur : Être gai et rire... c'est guérir !

Réputation : 53
Inscrit le : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Ven 18 Nov - 13:08


SUBLIME !
Revenir en haut Aller en bas
http://kherrata.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leçons De Vie et Moralités   Aujourd'hui à 0:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Leçons De Vie et Moralités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: CULTURE :: SPIRITUALITE / PHILOSOPHIE / SOCIETE-
Sauter vers: