IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 Skikda : Quand la nature se prosterne à Lemsajed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Skikda : Quand la nature se prosterne à Lemsajed   Mar 4 Jan - 14:19

Skikda : Quand la nature se prosterne à Lemsajed
in El watan week-end 31/12/2010


Il reste encore à Skikda des trésors cachés, des petits coins de paradis plus que jamais à protéger.

Lemsajed, qu’on peut littéralement traduire par «les prosternés» est plus connu sous l’appellation de «plage de Guerbès» même si Guerbès n’est en fait qu’un village implanté plus loin en amont. Ses essences remontent à l’époque romaine, période durant laquelle le site s’appelait Paratianis, du nom d’une cité prospère attachée à la Numidie orientale.
Paratianis est entrée, presque avec infraction, dans l’histoire et fut souvent mentionnée dans les correspondances de saint Augustin au sujet d’une affaire de droit d’asile retenue dans l’histoire comme «l’affaire Faventius».

Aujourd’hui, Lemsajed n’est qu’un petit hameau où vivent une trentaine de familles. Il s’étend majestueusement sur une dizaine d’hectares comme un relais naturel, entre le vert perpétuel d’interminables plaines bordées d’oliviers sauvages et le bleu blanchâtre du récif de la Méditerranée, à moins de vingt kilomètres à vol d’oiseau à l’est de Skikda.Et comme pour mieux préserver son aura, Lemsajed ne se laisse découvrir au visiteur que si ce dernier prend le bon chemin... Pour vous retrouver, fiez-vous aux centaines d’oliviers sauvages. Vous ne pouvez pas vous tromper, car ces arbres ne se tiennent pas à la verticale du sol, mais se courbent tous dans la même direction, vers le sud-est…

Oqba Ibn Nafi prosterné

Ce sont eux qui donnent au lieu sa dénomination : «Lemsajed est appelé ainsi en référence à ces arbres qui se prosternent, étrangement, tous vers La Mecque. Ils prient. C’est ce que nos ancêtres nous ont appris et on les croit. Regardez, tous ces oliviers sauvages sont courbés jusqu’à toucher le sol. C’est comme s’ils prient Dieu, car ils sont tous orientés vers la kabla», raconte un habitant des lieux. Cette prosternation n’a pas manqué d’insuffler aux habitants de la région tant et tant de mysticisme. «Chez nous, on raconte que ces arbres se sont courbés après le passage de Oqba Ibn Nafi. On raconte qu’il s’était reposé ici avec son armée avant de regagner l’Ouest en direction de l’Andalousie. On raconte aussi qu’il avait prié à la tête de son armée pour implorer Allah de l’aider à conquérir d’autres terres.


Les arbres se sont alors prosternés et ont prié avec lui et, depuis, sont restés ainsi…», précise, avec une grande conviction un jeune de Lemsajed. Difficile de croire à cette histoire, même si le conquérant musulman avait bel et bien entamé son périple à partir de la Numidie dont fait partie Guerbès et sa région. D’autres habitants, plus cartésiens, avancent que l’inclinaison de ces oliviers fut essentiellement causée par les vents violents connus dans la région. «Le site est très ouvert aux vents du nord-ouest, très violents, dépassant en moyenne les 80 km/h en automne et en hiver, argumente un autre résidant. D’ailleurs, le Sophia, un navire maltais, a été emporté par ces vents en 2008 et s’est échoué sur nos rivages où il gît encore.»

Khider Ouahab

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Skikda : Quand la nature se prosterne à Lemsajed   Mar 4 Jan - 19:37

Il a fallu qu’à la fin vient l’interprétation scientifique pour ôter à l’histoire sa magie et son charme ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Skikda : Quand la nature se prosterne à Lemsajed   Mer 5 Jan - 0:35

En fait, c'est une explication qui ne tient pas la route, sinon toutes les zones soumises à une activité de ce genre (vents violents) auraient ce type d'arbres et dans cette même région de Guerbes, que je connais, pourquoi seulement ces oliviers sont touchés par ce phénomène et pas les autres arbres présents à proximité ?

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Skikda : Quand la nature se prosterne à Lemsajed   Aujourd'hui à 19:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Skikda : Quand la nature se prosterne à Lemsajed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: VIE PRATIQUE ET LOISIRS :: ENVIRONNEMENT, Sciences, Nature, Animaux-
Sauter vers: