IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique
Vous êtes bien sur Iqbal le Forum à coeur ouvert.
Bienvenus chez vous !



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel est le meilleur écrivain algérien ?
 Mohammed Dib
 Malek Haddad
 Kateb Yacine
 Mouloud Mammeri
 Mouloud Feraoun
 Assia Djebbar
 Tahar Ouettar
 Abdelhamid Benhadouga
 Rachid Boudjedra
 Rachid Mimouni
 Yasmina Khadra
 Maissa Bey
 Ahlem Mosteghanemi
Voir les résultats


Les visiteurs d’Iqbal
relations
 

Partagez | 
 

 YAOURTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: YAOURTS   Mer 8 Avr - 2:05

D’où vient-il ? Le yaourt ne serait pas originaire de la Bulgarie, comme on peut souvent l’entendre, mais d’Asie centrale. Il aurait gagné l’Europe par la Turquie et les Balkans. L’origine du mot "yaourt" se retrouve d’ailleurs dans le mot turc "yogurmark", qui signifie "pétrir" ou "épaissir".

De longue date, la magie du yaourt réside dans la fermentation. Appliquée depuis des siècles au lait, elle permettait de prolonger la conservation de cette denrée hautement périssable. Les déplacements incessants des peuples nomades transportant le lait dans des peaux de bête sont à la base de la naissance de ce « gel de lait », le yaourt. A la différence du fromage, qui nécessite un égouttage et un temps d’affinage assez long, le yaourt était donc parfaitement compatible avec le mode de vie des nomades.

Brève apparition. Le yaourt est pratiquement resté confiné à l’Asie centrale et aux Indes jusqu’au XVe siècle. Il fait son apparition en France sous François 1er, en 1542. Celui-ci aurait ainsi guéri de désordres intestinaux grâce à un yaourt à base de lait de brebis préparé par un médecin turc. Mais la recette s’est perdue avec la disparition du troupeau de brebis…

Ce n’est que bien plus tard, à la fin du 19e siècle, que le prix Nobel E. Metchnikoff fera des recherches sur la longévité légendaire des montagnards des Balkans, et découvrira ainsi les effets bénéfiques du yaourt sur les troubles intestinaux chez le nourrisson.

La consommation de yaourt ne deviendra cependant populaire dans les sociétés occidentales qu’après la première guerre mondiale. On le trouve alors à la carte des restaurants, dans quelques crémeries et… dans les pharmacies. Ses bienfaits sur la digestion sont déjà bel et bien reconnus…

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: YAOURTS   Mer 8 Avr - 2:13

En Algérie, c'est après l'indépendance que le yaourt fait une timide appartion, sans faire partie de notre mode de consommation alimentaire. Il a fallu attendre les années 1980 et le fameux slogan "Pour une vie meilleure", pour que le yaourt connaisse un véritable succès chez les consommateurs algériens. L'office étatique ONALAIT s'équipe de nouvelles machines et fabrique un yaourt nouveau, le liquide aux fruits en trois parfums Ananas, Fraise et Abricot, sous une nouvelle présentation carré qui caractérisera désormais le yaourt (la précédente boite étant sous forme conique). Les grands magasins d'Etat qui n'existaient pas auparavant, Souk el fellah, contribueront à la démocratisation du yaourt et à transformer les habitudes alimentaires des Algériens.
Le yaourt occupe désormais une place priviligiée sur la table algérienne, une place qui sera énormément renforcée par la publicité française via l'arrivée de la parabole et l'apparition des marques du secteur privé et à leur tête Djurdjura (aujourd'hui vendu à Danone), Soummam et la marque Yoplait (transformée en Jugurtha).
D'autres marques suiveront vu le boom de la demande pour l'ensemble des produits laitiers manufacturés, l'augmentation du pouvoir d'achat de certains groupes sociaux et les facilités (subventions et crédits de l'Etat) accordées aux investisseurs on aura ainsi par exemple les marques Trefle à Blida, Hodna à M'sila et Suilait à Constantine.

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Admin
Admin


Masculin
Localisation : Tahat
Qualité : Fondateur
Humeur : Vous n'avez aucune chance mais saisissez là.

Réputation : 72
Inscrit le : 21/10/2008

MessageSujet: Re: YAOURTS   Mer 8 Avr - 2:55

RECETTE DE YAOURT MAISON
Préparation : 10 mn + surveillance cuisson
Cuisson : 30 mn + 4 h

Ingrédients (pour 5-6 yaourts) :

- 1 litre de lait
- 1/2 yaourt du commerce


Préparation :
Préparation à la casserole et à la cocotte-minute pour le brassé plus loin...

Prendre 1 litre de lait (idéalement la meilleure qualité possible, UHT ou pas... moins le lait sera écrémé, plus les yaourts prendront bien).

Mettre sur le feu doux. Ca doit bouillonner doucement. Laisser réduire d'environ 30 % (en général, ça prend 20 à 40 mn). Plus ça réduira, plus les yaourts seront consistants.

Couvrir d'un linge et laisser refroidir jusqu'à 40-50°C (à mesurer avec le petit doigt, ou au besoin avec un petit thermomètre mural classique pas cher, beaucoup vont jusqu'à 60°C , si on n'à pas de thermomètre de cuisinier).

Ajouter au lait un yaourt du commerce. Il faut compter un demi yaourt pour 1 litre de lait. Mais on peut en mettre plus. En fait, plus il y aura de ferments, plus les yaourts seront fermes et acides. Bien fouetter pour que le mélange soit homogène.

Si le lait a fait des peaux en réduisant, le passer maintenant dans une passoire fine, avant de le mettre dans des pots....

Mettre dans des pots (en verre ou terre, ça prendra mieux que dans du plastique) individuels, les fermer (avec un couvercle si ils en ont, sinon avec du film étirable alimentaire, et si c'est possible un élastique pour que ça soit bien étanche). Mettre les pots dans un récipient genre grand moule à manqué ou plat à four, à bords bien hauts, et remplir d'eau (chaude ou tiède) jusqu'au niveau du lait dans les pots (si c'est plus bas, c'est pas bien grave...).

Quand c'est pris, les mettre au réfrigérateur, où ils gagneront encore un peu en fermeté. Ils se gardent environ 15 jours au frais.
Petits plus :
Les arômes ne s'ajoutent pas tous en même temps. Pas exemple, pour la vanille, mettre 1/2 à une gousse (ouverte et évidée) dans le lait au tout début, comme ça elle macère bien pendant la réduction.

Pour le sucre, le mettre en fin de réduction, pour qu'il ait bien le temps de se dissoudre sans pour autant caraméliser. Pour les arômes type huile essentielle de citron, la mettre au dernier moment, en même temps que les ferments, juste avant de mettre dans les pots.
Yaourt Brassé :
Pour la confiture, il faut procéder un peu différemment, et ça fait des yaourts brassés. En fait, on peut alors faire prendre dans un grand pot, et verser sur un lit de confiture après la prise, dans des pots individuels. Si on met directement sur un lit de confiture avant la prise, quand le lait est chaud, ça prendra un peu moins bien, c'est tout....

On met le lait sur le feu en cocotte fermée pendant 25 mn. Puis laisser refroidir jusqu'à 50°comme précédemment (en couvrant d'un linge), transvaser dans les pots, les fermer, et mettre les pots dans la cocotte (en les empilant au besoin), qu'on referme mais surtout sans la mettre sur le feu ni sans mettre d'eau dedans. C'est juste pour que les yaourts restent bien dans la chaleur de la cocotte. Les laisser ainsi dedans pendant 5 heures, puis les réfrigérer.

Pour en refaire la fois suivante, garder un de ceux déjà faits, idéalement un qui à vraiment bien bien pris, et s'en resservir de la même façon... On peut ainsi rester sur la même "souche" entre 4 et 6 fois environ en général... Après, on voit qu'il faut changer de souche quand ça prend un peu moins bien....

Pour ma part, quand je vois que ça commence à prendre un peu moins, je prévois 1 yaourt pour 1 litre de lait la fois suivante, et ça prolonge bien la souche sans pour autant acidifier...

________________________________________________________________________

Gardez votre fric et laissez-nous nos valeurs
Revenir en haut Aller en bas
http://iqbal.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YAOURTS   Aujourd'hui à 3:20

Revenir en haut Aller en bas
 
YAOURTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IQBAL : Pour un monde heureux et solidaire de valeurs et d'esthétique :: VIE PRATIQUE ET LOISIRS :: CUISINE-
Sauter vers: